Ou comment montrer à vos clients qu’ils peuvent avoir confiance en vous.

Quand est-ce que ce client va me payer ?

La difficulté principale du plan de trésorerie c’est de coller à la réalité. Il y a des choses qui semblent échapper au contrôle de l’entreprise. Surtout concernant les factures à régler par vos clients.
Être bien payé et au bon moment améliore fortement la précision et la valeur de votre plan de trésorerie.

Examinons les étapes qui permettent d’être bien payé :

Bien facturer

Il faut comprendre que la facture n’est pas un contrat. Elle est sa résultante. Un client ne doit pas payer parce qu’il reçoit une facture mais parce qu’elle correspond à son engagement dans votre contrat.

Bien facturer cela commence d’abord par la présence des mentions obligatoires légales en France. 

https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F31808

Ensuite, les factures doivent être le reflet exact de ce qui a été commandé par le client.

Si votre client a un numéro de commande ou de référence interne, il faut le mentionner sur votre facture. Son oubli pourrait vous faire perdre beaucoup de temps.

Enfin, la preuve de la créance est toujours imputable au créancier. Il faut donc accompagner votre facture de toutes les preuves nécessaires.

Facturer au bon moment

Dès que votre prestation ou votre livraison est faite vous avez la possibilité d’éditer la facture correspondante. Trop tôt ou trop tard, vous vous exposez à des difficultés de règlement.

La date d’échéance doit être bien visible sur vos factures.

Envoyer la facture au bon endroit

Selon les entreprises, les personnes ou le service qui s’occupent des factures varient beaucoup. Il y a très souvent un processus de validation interne de votre client. Mieux vous connaîtrez ce processus, plus rapidement vous serez payé.

Pour en savoir plus, vous trouverez plus des détail interessants sur ce site très interessant ETREPAYE.FR : https://www.etrepaye.fr/bien-facturer-pour-etre-bien-paye-c3-r31.php

Bien recouvrir les créances

Pour recouvrir ses créances, il faut s’en occuper. Il ne suffit pas d’envoyer ses factures. Il faut aussi mettre en place une ou des stratégies de suivi et de relance.

Il s’agit ici d’anticiper le risque client et de le cadrer.

Par exemple :

  • envoyer un email de rappel 10 jours avant l’échéance. 
  • Puis un email le jour même.
  • Prévoir un appel téléphonique à J+7 si toujours pas réglé 
  • et ainsi de suite.

Pour vous faire payer, relancez en temps et en heure ! C’est la maîtrise du temps.

Le recouvrement est donc un outil d’amélioration de l’efficacité et de l’efficience de son entreprise.

Pour aider l’entreprise à s’organiser il existe des solutions logicielles comme MyDSOManager qui permet de faciliter et d’automatiser ce processus de recouvrement. Et rendre votre entreprise efficace.

En savoir plus : https://www.mydsomanager.com/fr/

Un plan de trésorerie encore plus juste

La maîtrise de votre recouvrement de facture va avoir un effet direct sur la trésorerie de votre entreprise. A la fois en termes de qualité qu’entre termes de fiabilité.

En intégrant les dépenses à vos prévisions de recouvrement vous obtenez un plan de trésorerie encore plus juste et réel. 

Conclusion 

Lorsque vous montrez à vos clients que vous avez un processus de recouvrement précis, vous envoyez un message de professionnalisme et de confiance. 

En retour, lorsque vous avez un mécanisme de recouvrement précis vous obtenez une précision décuplée de votre plan de trésorerie d’entreprise. 

Vous savez quand vous serez payé. Vous pourrez décider de votre avenir plutôt que le subir.