L’intérêt du plan de trésorerie

Créer et maintenir à jour un plan de trésorerie est l’une des meilleures façons de gérer à court et moyen terme l’avenir de sa PME. La pratique du plan de trésorerie offre 3 avantages principaux :

  • Anticiper et faire face aux décaissements programmés sur les jours, semaines ou mois à venir.
  • Évaluer la capacité de l’entreprise à financer son développement.
  • Prendre des décisions stratégiques d’embauche, d’investissement au regard de sa trésorerie.

Mais comment fait-on cela ? il y a la méthode classique avec un tableur et les logiciels de gestion de trésorerie.

La construction d’un plan de trésorerie

La construction classique avec un tableur sous forme de tableau.

Classiquement, le plan de trésorerie va se réaliser dans un tableur. On crée des colonnes avec des dates clefs (par ex tous les mois) et des lignes qui vont contenir les encaissements et les décaissements. En partant d’un solde de banque à une date donnée, il faudra additionner les encaissements et soustraire les décaissements.

La gestion du solde bancaire.

Tout en haut de votre tableau, ajouter une ligne solde disponible et une autre solde bancaire dans laquelle vous allez reporter le solde de votre compte bancaire.
La ligne solde disponible contiendra une formule qui la pré-rempli avec le solde final de la colonne précédente. Nous verrons cela plus loin.

D’abord les encaissements

Faite la liste de vos postes d’encaissements.
Séparez les encaissements récurrents des encaissements exceptionnels.
Créez une ligne pour chaque grand type d’encaissement dans votre tableau.

Et une ligne finale avec le total des encaissements + le solde bancaire

Exemple d'encaissements de plan de trésorerie
Création des lignes de solde bancaire et encaissements.

Ensuite les décaissements (c’est presque pareil)

Faite la liste de vos postes de décaissements.
Séparez les décaissements récurrents des décaissements variables.
Créer une ligne pour chaque grand type dans votre tableau.

Et une ligne finale avec le total des décaissements

Exemple de décaissements de plan de trésorerie
Liste des postes de décaissements.

Faire les totaux

Créer une ligne solde tout en bas qui contiendra la sommes du total des encaissements (encaissements + solde bancaire) moins le total des décaissements.

Exemple de solde de plan de trésorerie
Les totaux du plan de trésorerie

Réplication sur les mois suivants

Avec l’aide d’une formule, reportez le solde d’en bas de la colonne, dans la ligne solde disponible de la colonne suivante (tout en haut). En répliquant cela sur les colonnes suivantes. Il ne reste plus qu’à entrer dans chaque case les encaissements et décaissements prévus. Comme ici :

Exemple de plan de trésorerie
Exemple de plan de trésorerie sur 3 mois

Avec un tableur plusieurs problèmes apparaissent rapidement

  • Il faut créer des formules et les vérifier pour ne pas se tromper
  • Si on est parti sur une période mensuelle à la base, il faut construire ensuite des vues additionnelles hebdo ou semestrielles à la demande
  • Si on veut faire des essais, il faut copier sa feuille ou son fichier pour ensuite manipuler une version brouillon.
  • A force de réaliser des manipulations et d’ajouter des vues ou feuilles on perd en fiabilité des chiffres.
  • Les imports/exports sont entièrement manuels
  • Il faut reporter à la main les données bancaires et les soldes.
  • En général c’est moche et déplaisant de travailler sur un tableau qui devient vite une usine à gaz.

De plus, travailler à distance sur différentes plateformes est compliqué avec des fichiers tableurs.

La construction du plan de trésorerie avec un logiciel de gestion de trésorerie comme ALTICASH

Avec un logiciel des gestion de trésorerie comme Alticash il devient possible de réinventer des interfaces plus simples, rapides et fiables puisqu’elles sont conçues uniquement pour cette tâche.

Finalement, le prévisionnel c’est avant tout une histoire de temps et d’argent : où en sera mon solde bancaire à telle date ?

Simplicité

Pour régler le problème des différentes vues temporelles : oublions la présentation en tableau et utilisons ce que nous offrent les interfaces graphiques modernes : le zoom temporel et la timeline.

Utilisons le glisser déposer et le clic droit. Disons adieux aux formules bancales ou aux copier/coller malheureux.

Fiabilité et rapidité

Utilisons les API et technologies d’import/export standardisées. Connectons directement les comptes bancaires électroniques
Utilisons également les automatisations : copier, répliquer, connecter d’autres sources de données automatiquement.

Décision éclairée

Visualiser en un clin d’oeil le comportement du solde de trésorerie grâce à une représentation graphique du solde et des limites bancaires.
Faire des essais en toute sécurité : activer en un clic une simulation d’encaissement ou décaissement.
Appliquer un scénario prédéfini et voir en quelques secondes son impact sur le solde.

ALTICASH Timeline de gestion de trésorerie

Et en plus c’est beau et agréable à utiliser !

L’image d’illustration : Affaires vecteur créé par vectorjuice – fr.freepik.com